DV/Vegas

Weekend en total impro !!!

Hello les amis,

dav

Et oui ce weekend on avait envie d’en profiter!

Le programme initial était simple: faire un petit tour dans la Death Valley.

En partant de Lone Pine, on emprunte directement une route aux paysages désertiques extravagants.

Et nous, on adore ça! Bon cependant on est quand même parti sacrément à l’arrache…Tout ce qu’il ne faut pas faire…Mais tout c’est bien passé…

 

La Death Valley est un lieu dangereux dans la mesure où c’est très vaste et que c’est le point le plus chaud de la planète. Nous sommes au mois de Mars et nous avons eu chaud, très très chaud, surtout dans la voiture. On change d’altitude constamment. Il est souvent nécessaire de couper la clim pour que le moteur ne surchauffe pas et croyez moi, personne n’a envie de tomber en panne!

 

Cependant l’asphalte permet de rouler agréablement à 110 km/h (rien avoir avec nos routes de montagnes Pyrénéennes).

De nombreux points de vue sont aménagés le long de la route avec petit parking pour la pause photo.

 

 

Non ce n’est pas le présentateur de TURBO, c’est Oliv et notre Totococo (splendide Toyota Corolla)

 

Pour les aventuriers il suffit de se lancer dans les chemins de traverses, véhicule 4×4 fortement recommandé!

Conseils:

-Avoir de l’eau (des litres et des litres d’eau !!!)

-Des vivres (oublies ton chocolat il va fondre)

-De la crème solaire (si tu veux pas être rouge fluo)

-Des pneus de secours (heu 4..ou 8…)

-Une carte détaillée (si tu veux pas que ton squelette finisse en déco)

-Le pass du parc (parce que t’es aux States)

 

La Death Valley est un parc national, il faut le respecter mais aussi s’acquitter d’une taxe.

Vous trouverez aux « visitor center », le pass à l’année pour 80$ par voiture qui vous permet de visiter tout les parcs aux US ou vous choisirez le pass 20$ (7 jours), vous touristes qui n’avez pas la chance d’habiter ce beau pays !

 

Oui on se crane, et nous étions sacrément fiers d’acheter notre petit pass à Furnace Creek.

C’est juste étrange qu’ils aient choisi de mettre un ours polaire sur la carte annuelle mais passons… Il nous reste de la route!

 

C’est du sel, pas de la neige…

Le sel cristallise toute forme de vie sur le lac

 

8 Mois…

De la vie, ou pas…DSC_0943

 

DSC_1223

 

Nous avons eu un bref aperçu de la Death Valley en la traversant mais il faudra y revenir lorsque je pourrai me mouvoir après l’accouchement dans… pas longtemps…pour camper et profiter de sa splendeur.

 

 

DSC_1230

 

Pour être honnête, mon cher époux avait depuis quelques semaines cette vague  idée dans la tête d’aller à Las végas… Depuis Lone Pine, c’est à 4h, mais forcément là, nous n’étions plus qu’à 2h …

Et comme nous n’avions jamais été aussi près…Allez Let’s go chéri, on pousse jusqu’à Las végas!

Des pack d’eau, deux barres céréales, une paire de claquettes et la tenue du jour… Whatever!

Mon bidou allait bien et quand un homme veut quelque chose, il prend tellement bien soin de vous, que vous ne pouvez pas refuser !

DSC_1075

Nous sommes arrivés à Las Végas dans l’après-midi. Sur la route, Oliv nous a réservé un hôtel très bien situé, à l’entrée de Las Végas Boulevard. « THE Road » où tout se passe la nuit.

 

Devinez lequel c’est notre hôtel?

Et oui, a priori, notre banquier aussi préfère le vert mint 😉

 

DSC_1085DSC_1086 DSC_1087

 

Bien sûr que déterminer un programme incluant des spectacles, des visites au zoo, des concerts, est recommandé pour une visite de la ville en profondeur, mais qu’importe, nous étions juste terriblement bien.

Las Végas est une city abordable, pas oppressante, avec un melting pot intergénérationnel formidable.

 

 

Tiens d’ailleurs on a croisé Elvis…

DSC_1072

 

Puis après on est allé à New York…

 

 

Où on a croisé Paris, avant de finir au Bellagio…

DSC_1127DSC_1122DSC_1110DSC_1129

 

 

Spectacle fontaines du Bellagio…

 

Nous avons consacré dimanche à la visite d’un Las Végas plus dowtown, Fremont Street. Une rue à voir également la nuit avec des enseignes lumineuses plus « old school ». Un écran géant, tel un tunnel, surplombe l’allée des casinos, c’est à couper le souffle.

 

 

Un bon chocolat chaud au Starbuck, deux tentatives sur les machines à sous et nous avons repris la route, des lumières pleins les yeux…

 

DSC_1203

 

 

Alors si vous faites un petit tour en Californie, ne négligez pas cette ville, moi qui suis fan de nature, elle saura vous surprendre.

 

See ya LAS VEGAS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s